À découvrir

Une source salée située en contrebas du village, près du pont dit de la font blanche, serait peut-être à l’origine du nom du village… mais on dit aussi que Montcel pourrait venir de Monticellum qui signifie petite colline.

Etang-de-Montcel

L’étang

Les-randonées-de-montcel

Randonnées

Chateau-de-Montcel

Le chateau

L'eglise-de-Montcel

L’église

Pont-de-Montcel

Les ponts

Moulins-de-Montcel

Les moulins

L’étang

La baignade et le canotage sont interdits.
La pêche est possible pour les montcelloises et montcellois, ainsi que leurs invités, à condition de respecter le règlement et de posséder une carte de pêche annuelle (32 €) ou journalière (5 €).
Celles-ci sont à acheter auprès de Jean-François Porte (04 73 33 05 77) ou Christian Montpied (04 73 33 03 13).

Consulter le règlement

Étang communal de Montcel

Règlement

Article I :Seuls les habitants résidant dans la commune de Montcel (résidence principale, secondaire ou location annuelle) auront le droit de pêche. Le fait d’être propriétaire d’un terrain ou d’une cabane de jardin ne donne aucun droit. Les personnes habitant en dehors de la commune, mais  dont les parents y résident (parenté de1erdegré) pourront prendre une  carte annuelle. Tout litige sera tranché par le Conseil municipal.

Article II : Jours d’ouverture: samedis, dimanches et jours fériés, du 5 avril au 7 juin. Ensuite, tous les jours jusqu’au dernier dimanche d’octobre.

Invitation possible les samedis, dimanches et jours fériés. Tous les jours en juillet et en août. Le nombre de prises est limité à 7 pour les truites et pour les tanches.

Article III : La pêche se pratique du lever au coucher du soleil sauf les jours de lâcher, à 7 heures les 5 avril, 19 avril, 3 mai, 17 mai, 31 mai, 7 juin.

Article IV : Chaque pêcheur devra être titulaire d’une carte annuelle ou journalière. La carte annuelle, dite familiale, couvre le (la) conjoint (e) ou concubin(e) et leurs enfants de moins de 16 ans. En dessous de 16 ans, les enfants pourront pêcher seuls à condition d’être munis d’une décharge signée d’un des parents porteurs de la carte familiale. Le (la) conjoint (e) ou concubin (e) et les enfants n’auront droit qu’à une seule ligne.

Article V: Les cartes journalières et d’invitation ne seront délivrées qu’à partir du 1erdimanche de juin.

Article VI : La pêche est autorisée à 2 lignes (flottantes ou calées), sauf les jours de lâcher de truites (1 seule canne).

La pêche à la cuillère sera autorisée à partir du mois de septembre. Un amorçage léger en cours de pêche est autorisé (sang interdit).

Article VII : Les carpes en dessous de 2,5 kg et en dessus de 5 kg seront remises à l’eau. Les carpes AMOUR seront obligatoirement relâchées.

Article VIII : Tout pêcheur en action de pêche devra être en mesure de présenter sa carte au garde. Deux membres titulaires de carte pourront également assurer le contrôle.

Article IX: Les cartes sont à retirer chez Mr PORTE Jean-François : 04 73 33 05 77 ou chez Mr MONTPIED Christian : 04 73 33 03 13

Annuelle : 32,00 € – Journalière: 5,00 €

Article X : Baignade et canotage sont interdits.

Article XI : Les poubelles seront retirées autour de l’étang. Pour respecter la nature, chaque pêcheur devra emporter ses déchets et bouteilles.

Pêcheurs, vous qui aimez la nature, merci de laisser votre emplacement propre lors de votre départ !

Randonnées

Traversée par de nombreux chemins et sentiers, la commune peut faire l’objet de nombreuses randonnées, dont certaines balisées, comme :

  • n°11 De la source à la pierre branlante
  • n°25 Entre la Sep et la Morge

De plus, depuis septembre 2017 la nouvelle passerelle située au-dessus de la Morge, tout près du lieu-dit Bonneval, permet aux randonneurs de relier Saint Hilaire la Croix sans se mouiller les pieds.

Le château

Montcel tout au long de l’Histoire fit partie du domaine de différents propriétaires, notamment :
Guy de DAMPIERRE
Archambaud de BOURBON
Mais la période la plus marquante pour ce fief fut celle de Catherine de Médicis qui fit construire un château important, qui faisait face à celui de Jozerand, pour contrôler la route d’Auvergne et ses ponts (ponts de Piory et de Montcel).
C’est seulement en 1790 que la municipalité de Montcel obtient par soumission ce fief faisant partie des biens nationaux. Aujourd’hui, des vestiges du château de Catherine de Médicis existent : trois tours qui dominent la vallée de la Morge.
Les restes de murailles et les 3 tours surplombent encore la route et dissimulent le cimetière de la commune. L’histoire de ce château ainsi que sa seigneurie sont confuses. Seule la prise de possession par la reine Catherine de Médicis en 1552 est connue.

L’église

En 1857 débutèrent les travaux d’une nouvelle église, ils s’achevèrent en 1868. Si le gros œuvre fut bâti rapidement grâce au financement d’une association paroissiale, la commune dut financer une partie des derniers travaux en procédant à la vente de terrains communaux.
Ce fut une dure période pour la commune qui fit construire aussi le presbytère ainsi que la mairie-école.

L’église de Montcel est aujourd’hui sous la gestion de la Maison paroissiale d’Aigueperse

Les ponts

Les pont de Montcel et pont Gaudon situés sur la Morge étaient des ponts à péage par décret du Roy (15 Août 1778).

Un char à quatre roues chargé de bois à brûler : quatre deniers !

Les moulins

Cinq moulins étaient installés dans la vallée de la Morge.
Ceux-ci manquaient souvent d’eau contrairement à ceux situés sur la commune de Charbonnières les Vieilles en amont. Les inondations mais aussi les gelées nuisaient à leur bon fonctionnement.
L’un d’entre eux a été acheté par la Communauté de Communes des Côtes de Combrailles (devenue Combrailles Sioule et Morge). Ultérieurement, une vocation pédagogique lui sera donnée.